Louis XVII le dauphin Louis XVII caché à Auxonne par Carnot et Prieur pendant la Convention


AUXONNE.ORG
e-mail : auxonne@auxonne.org


LOUIS XVII

caché à AUXONNE
dans la maison de
PRIEUR de la COTE D’OR
pendant la Terreur
en 1794 ?

louis 17 couverture a.jpg louis 17 couverture b.jpg


Dans son excellent ouvrage:
LOUIS XVII  
UNE AFFAIRE D’ETAT

Didier Duval
enquête sur la piste de Dijon qui en fait
serait plus la piste d’Auxonne.


A la suite du 10 Aout 1792 et de l’insurrection des Tuileries, le Dauphin Louis Charles de France, deuxième fils de Louis XVI, déchu de son titre de Prince de France,  est enfermé à la prison du Temple à Paris avec ses parents.

Le 21 janvier 1794, à l’exécution de ses parents, le roi Louis XVI et la reine Marie Antoinette,  et devenu de fait Louis XVII pour ses partisans, il  est mis au secret dans une chambre obscure et insalubre où officiellement son état de santé va s’aggraver à partir de juillet 1794 jusqu’à sa présumée mort, le 8 juin 1795.

L’isolement est total, quasiment emmuré, il ne voit personne, ni ne parle à personne, sa nourriture lui est passée par une trappe.

Ce serait à la faveur de ce délaissement que le « Comité de Salut Public » constitué de 11 membres dont Claude Antoine Prieur (Duvernois) de la Cote d’Or né à Auxonne et Lazare Carnot né à Nolay, déciderait début 1794, de substituer clandestinement au Dauphin,
un « sosie » chétif et malade.

Le but est simple pour le Comité de Salut Public: acheter la tranquillité extérieure notamment la neutralité de l’Autriche vis à vis de la France en arrangeant un échange .
L’empereur François II  est le cousin germain  de Louis XVII d’où l’intérêt des autrichiens à  récupérer l’enfant royal.  

Ce serait un médecin de Dijon, le docteur Chaussier, qui aurait mis en scène la substitution au Temple sous couvert de Prieur et Carnot et ils auraient alors décidé de le cacher à Auxonne, place militaire forte et sûre, bien connue de Lazare Carnot dont le frère Claude Marie Carnot dit Feulins, est « général commandant les forteresses » et est un habitué d’Auxonne.
Carnot Feulins peut circuler librement,
sans justifications aucunes!
De plus Auxonne est sur la route et pas trop éloignée de Genève où aurait dû se faire l’échange.
La concubine de Prieur possède une maison à Auxonne .

La substitution se déroule dans le premier semestre de l’année 1794, mais voilà, le 27 juillet 1794 survient l’événement connu sous le nom de   
9 Thermidor an III ; c’est la chute du Comité de Salut Public, et l’échange avec l’Autriche
n’aura pas été fait!
L’enfant aurait été alors  confié à une famille de Nolay, fief des Carnot…

Bizarrement si tous les membres du Comité de Salut Public on été alors immédiatement exécutés, seuls Carnot et Prieur et leur ami et complice Lindet en réchapperont, et ils mourront de leur mort naturelle, bien plus tard!
Détenaient ils un secret compromettant ?
Il faut dire que la réapparition d’un prétendant au trône aurait pu gêner certains même si la république était censée s’installer…

Depuis de nombreuses hypothèses ont vu le jour et de nombreux descendants autoproclamés ou non de Louis XVII se sont manifestés.

Le grand historien Alain Decaux avait cautionné cette piste.



Vous pouvez vous procurer le livre:

LOUIS XVII   UNE AFFAIRE D’ETAT

La piste de Dijon dévoilée

 
auprès de

Mr Didier DUVAL

74, impasse Hauts Grigneux

Le Haut Mesnil

76160 St Martin du Vivier

 
Tél: 02 35 6053 36

E-mail:  didier.duval0697@orange.fr


25  Euros + port (5  Euros en France métropolitaine ).
(sous réserve de disponibilité)


Ce livre, a obtenu
le prix 2010 de l’enquête historique  
de l’Académie de Béarn et la Renaissance Aquitaine

Conception et réalisation du site :

Serge Gusatto

auxonne@auxonne.org


Tous nos remerciements à Mr  Didier Duval pour ses autorisations et informations


jeto-états-comté-de-d-auxon.gif

           Blasons d’Auxonne   
a) aux origines du Comté d’Auxonne              b) à partir du rattachement au Duché, modèle primitif            c) modèle «tardif » (et actuel)                             



AUXONNE
OU

AUSSONE ?



AUXONNE Berceau de la ROYALE MAISON de HOLLANDE



BONAPARTE à VILLERS LES POTS


1788
BONAPARTE
teste les "jets de bombes par le canon" à AUXONNE




Le très important

Comté d'

AUXONNE



2019 :

Les 700 ans de la Foire d'
AUXONNE


Les FAIENCES
de
LONGCHAMP

un cas unique d'estampilles dédiées

1794
Le Dauphin LOUIS XVII
caché à AUXONNE

 chez PRIEUR de la COTE D'OR?